Textes RESET

Divin devient humain…

 

 

Le divin en moi Hummmm….

 

Sans me péter les bretelles, il a pris une grande place ce côté divin !

Lors de la dernière chirurgie pour le troisième cancer, (le quatrième et dernier, je l’ai réglé moi-même) l’hôpital a fait de multiples erreurs sur ma personne, de ce fait, d’atroces douleurs me furent imposées.

Pendant la nuit j’ai quitté mon corps sans passer au travers du tunnel, je veux dire par là que je ne suis pas décédé.

Par contre les gens là-haut, de la haute direction, m’ont donné un break de douleurs, je me suis retrouvé dans ce que j’appelle la matrice, là d’où l’on vient, et où on va après notre incarnation…

Donc après ce voyage aller-retour, je me suis retrouvé avec des capacités différentes, et comme si une partie de cette matrice ou de cette conscience divine était resté en moi accroché.

Comme si le côté divinatoire avait revendiqué sa place en moi, mais il a peut-être un peu bousculé la maitrise de ma perception humaine ?

Je suis plus souvent dans la rêverie ou dans un état de connexion, un peu comme les gens qui méditent.

Ces gens qui méditent, ils doivent se mettre dans un état d’esprit pour arriver à débrancher le mental pour se connecter sur d’autres plans.

Bien moi je suis tombé dans la potion magique, je suis dans cet état pratiquement à chaque minute de ma vie terrestre, c’est fort intéressant et pratique à la fois !

Mais c’est aussi frustrant aussi à d’autres moments !

Quelque fois, je discute avec des gens et je perds patience : ben voyons… Comment ça se fait que tu ne vois pas ça ! Avance, tu peux y aller, grouille…

Les gens me disent « tu vois tout ça ? » et oui…

C’est comme d’être connecté à la source, de pouvoir lire ce qui se passe autour des gens et parfois dans la santé de ceux-ci si cela est nécessaire.

Ne cherchez pas les numéros de loteries, le bonheur n’y réside pas et je ne les vois pas non plus.

Je ne vois pas non plus si vous avez volé un vélo à 12 ans, ou que vous fantasmez sur votre voisine ou voisin !

Maintenant il me reste à reconquérir mon côté humain sur terre, ma connexion avec moi-même. Je me sens comme un joueur de carte qui arrive à voir au travers des cartes, c’est alors facile et simple d’exceller à ce jeu.

Il y a plusieurs années, j’excédais aussi dans la vente et le service des motos performantes, et je n’allais plus me balader avec d’autres gens car ils me demandaient d’analyser ou diagnostiquer les bruits ou les comportements de chacune de leurs motos.

De nos jours je vis un peut le même phénomène, plusieurs personnes me demande d’interpréter un rêve, une pensé, une douleur etc.…

Je me rends compte que je deviens plus casanier, je sors moins de chez moi.

Par contre je fais des ateliers,  et des conférences pour les gens qui sont actifs dans leurs démarches et je m’occupe un peu moins de gens passifs qui résistent encore aux changements nécessaires

 

J’ai dû prendre ma place, et affronter quelques peurs moi aussi…

  • La peur du pouvoir, du regard des autres à travers ce pouvoir, et de leur jugements.
  • La peur de ne pas arriver à faire comprendre le libre arbitre aux personnes à qui l’on donne des choix et que ces choix leurs appartiennent, je veux dire de ne pas me responsabiliser de leurs choix.
  • La peur de pas arriver à vraiment aller au bout des messages à passer aux personnes, pour ne pas à craindre de leurs faire du mal, qui suis-je pour bloquer des informations propices à leurs avancement ?
  • Bref la peur de prendre mon rôle d’humain dans de partenariat humain/divin.

 

 

Advertisements